Les voyelles doublées et triplées

Sujets relatifs à la phonologie du Kotava.

Modérateur: Lundesik

Les voyelles doublées et triplées

Messagepar Leo » Ven 04 Aoû 2006, 5:35 pm

Dans aaleem (aal-eem, boisement), est-ce que je peux me permettre de prononcer des voyelles longues (âlêm) au lieu de faire une pause entre elles (ahalehem)?

Dans badeeem (bade-eem, les genoux), comment on fait?
Avatar de l’utilisateur
Leo
bagalik
bagalik
 
Messages: 315
Enregistré le: Jeu 16 Mar 2006, 11:16 pm
Localisation: Atlantika

Messagepar webmistusik » Ven 04 Aoû 2006, 5:47 pm

A mon avis, en prononçant vite, tu peux en "avaler" une ou deux (surtout badeeem --> badeem).

Il me semble que -eem "s'avale" plus aisément et sans que cela puisse être mal compris, davantage que aal.

PS. Cet avis n'engage que ma pomme, je ne suis pas un puriste :)
Tamava tir pradjapa ... :arrow:
Avatar de l’utilisateur
webmistusik
Site Admin
Site Admin
 
Messages: 781
Enregistré le: Jeu 29 Sep 2005, 7:30 pm

Re: Les voyelles doublées et triplées

Messagepar Marjorie » Ven 04 Aoû 2006, 8:08 pm

Va Leo kiavá,
Leo a écrit:Dans aaleem (aal-eem, boisement), est-ce que je peux me permettre de prononcer des voyelles longues (âlêm) au lieu de faire une pause entre elles (ahalehem)?

Dans badeeem (bade-eem, les genoux), comment on fait?

Théoriquement tu dois prononcer toutes les lettres, y compris les voyelles redoublées voire triplées (demande à Sab comment faire, en tahitien il n'y a que ça :D).
Ca c'est la théorie, mais c'est vrai qu'en parlant, parfois on allonge un peu, ou on avale un peu (badeeem, c'est sûr qu'il y a un "e" qu'on entend pas trop). Mais ça va certainement surtout dépendre de la phrase elle-même et des autres éléments phonétiques proches.
Avatar de l’utilisateur
Marjorie
rictelik
rictelik
 
Messages: 607
Enregistré le: Ven 30 Sep 2005, 2:43 pm
Localisation: Dakar, Senegala

Messagepar Leo » Sam 05 Aoû 2006, 4:39 am

Merci! Bon, je vais m'entraîner. C'est quand même plus facile en tahitien, les lettres doubles sont des voyelles longues. "aa" est une notation alternative de "ā" (â) si j'ai bien compris.
Avatar de l’utilisateur
Leo
bagalik
bagalik
 
Messages: 315
Enregistré le: Jeu 16 Mar 2006, 11:16 pm
Localisation: Atlantika

Messagepar Sab des antipodes » Dim 06 Aoû 2006, 9:25 am

Va Leo kiavá

En Tahitien, c'est compliqué et tout le monde n'écrit pas pareil et ne prononce pas vraiment pareil non plus.
Ce qui est sûr, c'est que tu as des voyelles partout, courtes, longues, doubles, triples (souvent là alors il y a un "coup de glotte" au milieu qui traduit une ancienne consonne disparue, notamment des -g qui n'existent plus). En plus, les i et les u servent aussi à marquer le y et le w, des semi-consonnes donc.
Il y a désormais une écriture officielle, dans laquelle on note les voyelles longues avec un trait au-dessus (ātea : être au loin, lointain), mais d'anciennes formes de transcription restent très utilisées, dans lesquelles la plupart du temps aucun accent n'est marqué. Pour les voyelles longues elles ont été parfois notées par un redoublement, notamment dans les noms propres (lieux par exemple), qui ont été adoptés il y a déjà longtemps.
Et puis, il y a quand même des bizarerries. Ae se dit souvent comme è ouvert, surtout en fin de mot (Pirae = pirè).

Alors, en Kotava, justement pour ne pas tomber dans une telle cacographie, respectons la règle. Il n'y a qu'un unique et tout malheureux petit accent. :) Il est précieux. 8)
Avatar de l’utilisateur
Sab des antipodes
rictelik
rictelik
 
Messages: 736
Enregistré le: Ven 30 Sep 2005, 2:55 pm
Localisation: Les Antipodes, denon !

Re: Les voyelles doublées et triplées

Messagepar Staren » Jeu 10 Aoû 2006, 7:24 pm

Va Leo kiavá,
Leo a écrit:Dans aaleem (aal-eem, boisement), est-ce que je peux me permettre de prononcer des voyelles longues (âlêm) au lieu de faire une pause entre elles (ahalehem)?

En Kotava, toutes les lettres se prononcent, c'est une des règles fondamentales de base, que ce soient consonnes ou voyelles.
Néanmoins, comme cela a été correctement décrit, à l'oral dans un énoncé lié et à débit rapide ou semi-rapide, le locuteur va naturellement opérer une certaine simplification des hiatus trop manifestes. Il est sûr que "badeeem" va plus ou moins perdre un des "e" à l'oral. En réalité, l'important c'est de rester absolument compréhensible et de garder la conscience des mots et constructions sous-jacentes.
Va kottel is kottan grewá. Staren.

Kotava, cuisafa Rietunaca isu Siak !
Avatar de l’utilisateur
Staren
redusik
redusik
 
Messages: 226
Enregistré le: Ven 30 Sep 2005, 10:02 am
Localisation: Konlize koe tame

Messagepar Seramikya » Mer 07 Mar 2007, 12:53 pm

Ce point a fait l'objet de la résolution R-2007-17, avec rejet, par le Comité Linguistique du 03/03/2007.

Voir ici le compte-rendu officiel sur le site.
Avatar de l’utilisateur
Seramikya
rictelik
rictelik
 
Messages: 612
Enregistré le: Ven 30 Sep 2005, 2:49 pm
Localisation: Région Parisienne. France

Re: Les voyelles doublées et triplées

Messagepar spir » Jeu 14 Avr 2016, 5:44 pm

Puisque ça pose un problème (la preuve... et pourtant le F n'a pas une phonotactique [*] des plus simple), pourquoi ne pas rejeter ça ? Sauf pê lors de composition et surtout d'affixation ?
salut, denis

[*] voir wikipedia : [https://en.wikipedia.org/wiki/Phonotactics]
spir
kosmasik
kosmasik
 
Messages: 9
Enregistré le: Mer 13 Avr 2016, 8:26 pm
Localisation: auvergne

Re: Les voyelles doublées et triplées

Messagepar webmistusik » Jeu 14 Avr 2016, 5:56 pm

Va Spir kiavá,

Cela ne pose pas vraiment de problème, même si on mange de temps à autre quelques voyelles. L'important c'est juste de rester compréhensible.

Tok zvak tir icde "F" ?
Quel est le problème avec le "F" ?
Tamava tir pradjapa ... :arrow:
Avatar de l’utilisateur
webmistusik
Site Admin
Site Admin
 
Messages: 781
Enregistré le: Jeu 29 Sep 2005, 7:30 pm

Re: Les voyelles doublées et triplées

Messagepar Leo » Dim 19 Mar 2017, 4:15 am

Merci, avec beaucoup de retard. J'ai dû louper l'info à l'époque.
Donc faut-il introduire un coup de glotte pour séparer les voyelles répétées?
En phonétique, /aa/ me semble indiscernable de /aː/ sauf à insérer une occlusive glottale: /aʔa/ ou à varier le timbre, par exemple /aɑ/
De même, les consonnes géminées comme /tː/ ne peuvent être séparées que par une voyelle comme le schwa: /tət/

PS: Pour ceux qui auraient des problèmes à afficher les caractères de l'API, voici la version en SAMPA:

En phonétique, /aa/ me semble indiscernable de /a:/ sauf à insérer une occlusive glottale: /a?a/ ou à varier le timbre, par exemple /aA/
De même, les consonnes géminées comme /t:/ ne peuvent être séparées que par une voyelle comme le schwa: /t@t/
Avatar de l’utilisateur
Leo
bagalik
bagalik
 
Messages: 315
Enregistré le: Jeu 16 Mar 2006, 11:16 pm
Localisation: Atlantika

Suivante

Retourner vers Phonologie, phonétique / Mamopa

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron