Remplacement de la lettre H par Y

Sujets relatifs à la phonologie du Kotava.

Modérateur: Lundesik

Remplacement du H par le Y

Je souhaite le remplacement du H par le Y, partout
15
65%
Je souhaite le remplacement du H par le Y, sauf pour NH
3
13%
Je souhaite avoir la possibilité de l'un ou de l'autre
1
4%
Je souhaite qu'on ne touche à rien
4
17%
 
Nombre total de votes : 23

Messagepar Lyendiþ » Jeu 06 Jan 2011, 1:18 am

Euuuuh… pas impossible Image Mais pas vraiment nécessaire ici, le va ne peut qu'englober les deux. « Trakú da tuamidara va H», ça ne veut rien dire après tout…
Cìmeraon dae un' Jomeidze joinesai <3

Image
Avatar de l’utilisateur
Lyendiþ
bagalik
bagalik
 
Messages: 252
Enregistré le: Mer 27 Aoû 2008, 2:24 am
Localisation: Bègles

Messagepar Sab des antipodes » Jeu 06 Jan 2011, 1:32 am

Lyendiþ a écrit:Va bata uga rovewalpí, kore kotavujú. Voxe/vexe, trakú da tuamidara va H is Y tir favlafa. Tulon, trakú, lan ravlem zo tuamidad gan bat eltay. Voxe/vexe rocoewé.

Ise, «nh» is «lh» tid mamon amidaf gu «l» is «n». Tid munhaf.

Nume, trakú da co-gotid viden.

Lowadon, folí : "Nume (ok acum ok batdume) trakú da sin (larde detce betawer) zo co-govided.

Metis bat toloy ravlem jinon me nutid artan (oulà, je m'emmêle…)

Rade bat toloy ravlem, mekar ape tir. (hi ! hi ! ;) )

Jin, va H eltay gu Y bolkon dure ikaplekú, laninde abditrakuson anye va tuwinugara va fabdura.
Pour ma part, je remplace désormais systématiquement la lettre H par Y, anticipant en quelque sorte l'officialisation de cette réforme super.
(anye = super, que je juge très favorablement
)

Réatami a écrit:Ax, dotrakú. Nume dusiva lizsolasikiafa zavzar.
Vexe, tuaskisikia jon/gan (ikasugdala suzdan ?) "va" nume favé "isu", mex ?

Ah, d'accord, donc il reste l'argument du point d'articulation.
Mais je factorise par (métaphore filée ?) "va" donc j'utilie "isu" non ?

Trakú da "point d'articulation" kan "solaxo" opelon zo co-rokalkotavar.
Je pense que "point d'articulation" pourrait être simplement traduit en Kotava par "solaxo" (lieu où s'articule)

Rinaf blayak : Vexe va "va" yaz kan (suzdana ikasugdala) tuaskisikiá nume va "isu" skedasiki favé, mex ?

Icde blayak : trakú da tuamidara va H is Y tir favlafa
Okon :
- trakú da tuamidara va H gu Y tir favlafa (tode fabdura va tuvaras woyok zo koavatar)
- trakú da tuamidara va H kapbure Y tir favlafa (kan yaz muxanyas va soltrakura)

Concernant la phrase :
Ou bien :
- je pense que la différentiation de H avec Y est utile (dans le cas où la réforme sur la voix complétive sera introduite dans la langue)
- je pense que la différentiation de H d'avec Y est utile (au moyen d'une préposition exprimant bien la distinction)


Icde kalkotavara va "palatal", trakú da ravlemany co-tir "carmaf" vols "munhaf". Munha tir "palet", ta fixuvefara ok "hockey" utiura.
Pour la traduction en Kotava de "palatal", je pense que le bon mot serait "carmaf" et non pas "munhaf". "Munha" est le palet, pour jouer aux boules ou au sport de hockey.
.
Avatar de l’utilisateur
Sab des antipodes
rictelik
rictelik
 
Messages: 736
Enregistré le: Ven 30 Sep 2005, 2:55 pm
Localisation: Les Antipodes, denon !

Messagepar Réatami » Jeu 06 Jan 2011, 9:21 pm

Jin, va H eltay gu Y bolkon dure ikaplekú, laninde abditrakuson anye va tuwinugara va fabdura.
Pour ma part, je remplace désormais systématiquement la lettre H par Y, anticipant en quelque sorte l'officialisation de cette réforme super.
(anye = super, que je juge très favorablement)


Ax, dotrakú. Trakuyú da "nh" is "ny" zo rodojed nope bel(iy)ira va bat sukeyen gan rin. (?)

Icde kalkotavara va "palatal", trakú da ravlemany co-tir "carmaf" vols "munhaf". Munha tir "palet", ta fixuvefara ok "hockey" utiura.
Pour la traduction en Kotava de "palatal", je pense que le bon mot serait "carmaf" et non pas "munhaf". "Munha" est le palet, pour jouer aux boules ou au sport de hockey.
.


Grewá. Kan ravlemak va toloy remstaks trasiyí. Metol tir wadaf...

Ise, va ara dusiva trasí : icde elzopa, tuamidara va nh is ny co-tir favlaf. pu elzopaverta bata tir favlaf. Vexe, va elzopaverta me grupé. Ise, trakú da va batcoba kota ilka ronokiblar.
Réatami
kosmasik
kosmasik
 
Messages: 12
Enregistré le: Jeu 23 Déc 2010, 9:52 pm

Messagepar Sab des antipodes » Ven 07 Jan 2011, 12:35 pm

Réatami a écrit:
Jin, va H eltay gu Y bolkon dure ikaplekú, laninde abditrakuson anye va tuwinugara va fabdura.
Pour ma part, je remplace désormais systématiquement la lettre H par Y, anticipant en quelque sorte l'officialisation de cette réforme super.
(anye = super, que je juge très favorablement)

Ax, dotrakú. Trakuyú da "nh" is "ny" zo rodojed nope bel(iy)ira va bat sukeyen gan rin. (?)
Icde kalkotavara va "palatal", trakú da ravlemany co-tir "carmaf" vols "munhaf". Munha tir "palet", ta fixuvefara ok "hockey" utiura.
Pour la traduction en Kotava de "palatal", je pense que le bon mot serait "carmaf" et non pas "munhaf". "Munha" est le palet, pour jouer aux boules ou au sport de hockey.

Grewá. Kan ravlemak va toloy remstaks trasiyí. Metol tir wadaf...

Ise, va ara dusiva trasí : icde elzopa, tuamidara va nh is ny co-tir favlaf. pu elzopaverta bata tir favlaf. Vexe, va elzopaverta me grupé. Ise, trakú da va batcoba kota ilka* ronokiblar.

Sedme jin, meka kotavafa vertinda icde ezlopa ik sokudara ik "prosodie" bolk tir. Va yona kalkotavayana ezla tarkanyasa va sokudeem is armor rotrasit, vexe luxe ark, fitc ke kottan bifoton romuxawer.

Ede sulara va H turkon zo co-tuenar (is kan Y kottode ikaplekura), bam, prekson, bat eltay koe stekefa kotavaxa me zo co-kakeveter. Vexe metan va kontan bifoton faves va "tusavsas" martig roweyonatar, medume ?
:wink:

Il n'y a, à ma connaissance, aucune règle spécifique au Kotava en matière de poésie, de rimes et de prosodie. On trouve des poèmes traduits, avec un certain respect des rimes et du rythme, mais pour le reste, au talent de chacun d'éventuellement s'exprimer.

Si la suppression du H est finalement validée (et son remplacement en tous points par le Y), alors, normalement, on ne devrait plus retrouver cette lettre dans les textes futurs. Mais personne ne pourra empêcher quiconque d'adopter éventuellement un style "archaïsant", pourquoi pas ?


---------------------
* kota ilka :
Koe rinaf blayak, va "kottan" goplekul. Ilka tir ayafa ilka (la personne humaine), dem jadifa is soloksafa sugdala.
Avatar de l’utilisateur
Sab des antipodes
rictelik
rictelik
 
Messages: 736
Enregistré le: Ven 30 Sep 2005, 2:55 pm
Localisation: Les Antipodes, denon !

Messagepar Troubadour » Lun 21 Jan 2013, 1:54 am

Areldon bata fabdura zo vanikatcuyur. Kiewaxe.

Voxe mekeyen daneks, belison va konaka sure kalkotavayan krent, daletoe jontikviele kakevé va yon enk dem Y viele lovafa radimeosta tigir :
- krent ton abdiugal : tazuk dum dankanyayar, vultenyeyé...
- kadime ayikyaf ravlem : listikyanya, nikyanya...


Finalement cette réforme a été adoptée. Tant mieux.

Mais résultat inattendu, à lire plusieurs textes traduits récemment, on y rencontre désormais souvent des successions de Y lorsque est présent le suffixe positif :
- texte au passé : des formes comme dankanyayar, vultenyeyé...
- sur un nom féminin : listikyanya, nikyanya...
Трубадур
Avatar de l’utilisateur
Troubadour
bagalik
bagalik
 
Messages: 364
Enregistré le: Mar 10 Juil 2007, 1:20 am
Localisation: Bayonne. France

Précédente

Retourner vers Phonologie, phonétique / Mamopa

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron