Nouvelle conjonction de liaison ?

Questions et propositions concernant l'évolution et le développement du lexique en Kotava. Création de nouveaux termes, expression de nouveaux domaines, standardisation, etc.

Modérateur: Lundesik

Nouvelle conjonction de liaison ?

Messagepar Staren » Mar 11 Avr 2006, 5:12 pm

Va kottel is kottan kiavá,

Je poste ce message dans ce forum-ci qui me parait le plus approprié, en précisant qu'il m'est inspiré et vient d'une certaine manière en la suite du sujet initié par Clauchau relatif à l'usage de la conjonction vols

A l'heure actuelle, voir le fil de discussion en question, il existe 6 conjonctions de liaison : az, ik, is, ok, mei et vols.
La question à laquelle je réfléchis depuis un certain temps déjà et qui a été brièvement abordée lors du dernier Comité Linguistique, est la suivante :

1) Aurait-on besoin d'une conjonction de liaison supplémentaire qui exprimerait un "et" nuancé d'une légère opposition ?
que l'on rend généralement en français par les combinaisons du genre : mais par contre, mais en revanche, mais, et néanmoins, quoique, etc.

Quelques exemples illustreront mieux le propos :
- Il était beau et néanmoins intelligent (cas purement imaginaire, comme vous l'imaginez tous)
- je mangeais des pommes vertes mais goûteuses
- quand tu viendras, amène aussi tes copains footballeurs bien que mal habillés
- dans un silence long et profond et pourtant si expressif
etc.

L'idée, c'est de permettre d'exprimer des liaisons à l'intérieur d'un groupe de mots, sur le même principe que si l'on employait un "is" (addition des termes), mais en introduisant une nuance d'opposition, mais d'opposition faible. Actuellement, il existe un certain manque à ce niveau, que ne peut pas totalement compenser "vols" qui, elle, introduit une notion de contraire et d'inverse au terme relié, une opposition du terme sur lui-même et non pas spécifiquement une opposition vis à vis de l'autre terme.

2) Si ce besoin existe, quelle forme devrait alors avoir cette nouvelle conjonction ?
En sachant que pour être conforme au schéma applicable pour les 6 actuelles, elle devra revêtir trois formes potentielles :
a) Conjonction de liaison simple
b) Conjonction de liaison distributive (forme de base + -u)
c) Conjonction propositive (forme de base + -e)

S'il faut adopter une telle nouvelle conjontion de liaison, il me semble qu'il y a une forme qui s'impose quasiment d'elle-même : vex, vexu, vexe.
En effet, vexe est déjà la conjonction de type c qui est utilisée quotidiennement pour rendre ce sens. En outre, elle se caractérise par un -e final, impeccable.
La forme simple vex est actuellement disponible, puisque qu'aucun autre mot quelconque l'utilise.
De même la forme distributive vexu.
Qu'elle ne soit pas à initiale i- comme "is" ou "ik", peu importe.
Le seul bémol que je vois, c'est l'existence actuelle du mot vexa (règle, coutume) qui est un mot important, avec un certain nombre de dérivés, et qui "bloquerait" en bonne part des formes dérivées éventuelles qu'on pourrait imaginer derrière, telles que vex -af, vex -on, etc.

Si le choix devait se porter sur un autre mot, totalement libre et sans entrechocs, cela obligerait alors à abandonner peu ou prou l'usage actuel de vexe.

3) Si je reprends les exemples indiqués plus haut au moyen de cette éventuelle conjonction "vex" :

- Il était beau et néanmoins intelligent
in tiyir listaf vex gruf
- je mangeais des pommes jaunes mais très goûteuses
va blafotafa vex grivapafa pruva se estuyú
- quand tu viendras, amène aussi tes copains footballeurs bien que mal habillés
viele pitil, va rinaf nugaviputius vex vagekirajaf palik se dere kaljupal
- dans un silence long et profond et pourtant si expressif
koe abrotcaf aludevaf vex muxapas amlit

En résumé :
1) Est-il besoin d'une nouvelle conjonction de liaison "et oppositif" ?
2) Si oui, quelle devrait être cette conjonction ?

N'hésitez pas à livrer votre avis, y compris ceux qui ne connaissent pas encore forcément bien le kotava. Il ne s'agit pour l'heure que d'une réflexion qui mérite débat.
Va kottel is kottan grewá. Staren.

Kotava, cuisafa Rietunaca isu Siak !
Avatar de l’utilisateur
Staren
redusik
redusik
 
Messages: 226
Enregistré le: Ven 30 Sep 2005, 10:02 am
Localisation: Konlize koe tame

Messagepar Marjorie » Mer 12 Avr 2006, 5:58 pm

Kiavá,

Au vu de l'explication limpide que vous nous livrez, il semblerait bien effectivement qu'une telle nouvelle conjonction serait utile et conforme au reste.
Pour autant, il faut que je réfléchisse davantage pour en être absolument certaine. Je sors donc le joker pour quelques jours :|
Avatar de l’utilisateur
Marjorie
rictelik
rictelik
 
Messages: 607
Enregistré le: Ven 30 Sep 2005, 2:43 pm
Localisation: Dakar, Senegala

Messagepar Bcordelier » Mer 12 Avr 2006, 9:03 pm

Va Staren kiavá ise grewá, :permus:

:permus: Comme d'habitude je souscris à toutes vos propositions tellement elles sont lumineuses et pertinentes. Jusqu'à présent, ce manque ne m'a jamais vraiment géné, mais c'est parce que je ne suis encore qu'un kotavophone basique.

Dum gilton, va kot rinaf drageks yo wimpá oye da sin tid afipaf is ebokanhaf. Kalion, va jin man gracaks me funheyer, vexe kire oxam tí kotavumusik. :oops:
Avatar de l’utilisateur
Bcordelier
bagalik
bagalik
 
Messages: 388
Enregistré le: Mar 04 Oct 2005, 9:43 pm
Localisation: Bretagne profonde

Messagepar Leo » Jeu 13 Avr 2006, 12:17 am

Sielkiavá,

Le mot "vexe" remplit-il actuellement toutes les fonctions
du groupe vex/vexu/vexe proposé par Staren?

S'il est nécessaire de lui donner les trois formes, je propose
ex/exu/exe, l'espace en ex- étant relativement libre, pour
éviter les collisions de ses dérivés avec ceux de vexa.
Vexe resterait avec un sens peut-être légèrement différent,
ou comme archaïsme.
Avatar de l’utilisateur
Leo
bagalik
bagalik
 
Messages: 315
Enregistré le: Jeu 16 Mar 2006, 11:16 pm
Localisation: Atlantika

Messagepar Sab des antipodes » Ven 14 Avr 2006, 1:59 pm

Va kottel is kottan sielkiavá,

En ce qui me concerne, je suis à 100% d'accord pour le principe de cette nouvelle conjonction de liaison, dont j'éprouve le manque assez fréquemment. :permus:

Quant à la forme qu'elle doit avoir, vex, vexe, vexu me parait parfait. :lol:
Qu'elle soit éventuellement en "bisbille" avec vexa (règle) ne me semble pas trop génant. S'il faut inventer une nouvelle forme, par exemple ex, exe, exu comme proposée par Léo, vexe deviendrait inutile et je vois mal le supprimer tellement le mot est d'usage. On aurait donc alors deux conjonctions exe et vexe absolument synonymes. Je ne vois d'ailleurs pas quelle nuance éventuellement distinctive on pourrait imaginer entre ! :?
Avatar de l’utilisateur
Sab des antipodes
rictelik
rictelik
 
Messages: 736
Enregistré le: Ven 30 Sep 2005, 2:55 pm
Localisation: Les Antipodes, denon !

Messagepar clauchau » Ven 14 Avr 2006, 10:52 pm

Une consonne plus explosive aurait ma préférence, pour m'exclamer par une opposition. Léo :) La douceur de ex me frustrerait. La douceur de vex me laisse déjà sougeur. Je suis d'abord aussi gêné par la proximité avec vexa.

D'un autre côté, voilà une resonnance propre à générer des réflexions sur les règles et la désobéissance.

Par ailleurs, ex est intéressant, comme une interjection de distance et de réflexion.

Une étude mériterait d'être faite. Je me demande si, par sa relative douceur, le mais français n'a pas tendance à prendre un sens plus doux et à être plus utilisé que le pero espagnol, le aber allemand ou le but anglais.

Mais la langue et son usage redéfinissent aussi sans doute ce que l'on pense être doux ou pas.

De manière plus générale, j'aimerais bien que le système lexical et sa musique soient le fruit d'une construction harmonieuse issue de principes accessibles, à l'image de sa grammaire si bien construite et décrite.

J'ai l'impression que tout lexique a sa grammaire, même sédimentaire ou pseudo-aléatoire. Il doit certainement en être des plus limpides ou attirantes que d'autres.
Avatar de l’utilisateur
clauchau
nobasik
nobasik
 
Messages: 72
Enregistré le: Dim 02 Avr 2006, 8:44 pm
Localisation: Lyon

Messagepar Leo » Sam 15 Avr 2006, 12:23 am

Sab des antipodes a écrit:On aurait donc alors deux conjonctions exe et vexe absolument synonymes. Je ne vois d'ailleurs pas quelle nuance éventuellement distinctive on pourrait imaginer entre ! :?


Moi non plus, à vrai dire, mais disons que je fais confiance
aux langues pour tirer parti de toute ressource :P

clauchau a écrit:Une consonne plus explosive aurait ma préférence, pour m'exclamer par une opposition. Léo :) La douceur de ex me frustrerait. La douceur de vex me laisse déjà sougeur.


Tout dépend comment tu prononces le x à un moment précis :)

Les correspondances entre les sons et les sens sont extrêmement
subjectives. Il y a des gens qui sont persuadés que les prononciations
de port et de porc sont totalement différentes, liées au
sens que les locuteurs y perçoivent. Mais quand on les enregistre et
leur repasse les sons, ils sont incapables de faire la distinction entre
les deux mots.

Mais je vois bien ce que tu veux dire par le mappage phonétique-
sémantique, c'est une question qui me turlupine parfois, et il existe
effectivement, pour chaque langue, des régles intuitives qui se
forment, c'est indéniable. L'anglais est assez caractéristique de ce
point de vue.

Quel point de départ prendrais-tu pour inicier une prospection de
la mine phoné{t/m}ique du Kotava? Les verbes de bruits, sons, et
cris d'animaux, par exemple? Je vais m'y pencher. J'ai récemment
utilisé un mot assez franchement expressif: tculk (volcan)
dans le thread "spurnalorik".

Quand est-ce qu'on fait un congrès Kotava à Lyon, pour quand je
repasserai par là? Il y a plein de Rhodaniens dans le forum.
Avatar de l’utilisateur
Leo
bagalik
bagalik
 
Messages: 315
Enregistré le: Jeu 16 Mar 2006, 11:16 pm
Localisation: Atlantika

Messagepar Marjorie » Sam 15 Avr 2006, 7:40 pm

Kiavá,
Leo a écrit:Tout dépend comment tu prononces le x à un moment précis :).

A mon avis c'est une lettre qui peut être très douce ou très profonde, selon. Personnellement, avec un mot en -x-, si je suis énervée je pense que je le prononcerais avec force en allant chercher très loin le son dans la gorge, comme dans on peut l'entendre en arabe par exemple.

D'ailleurs, vous remarquerez que le seul mot grossier qui existe actuellement en kotava, à ma connaissance tout au moins, est le mot "baxa" (m..de), dont j'imagine que le -x- aura plus ou moins de retentissement selon le degré qu'on met derrière.

Leo a écrit:Mais je vois bien ce que tu veux dire par le mappage phonétique-sémantique, c'est une question qui me turlupine parfois, et il existe effectivement, pour chaque langue, des régles intuitives qui se forment, c'est indéniable. L'anglais est assez caractéristique de ce point de vue.

Cà signifie quoi en français basique, celui que je connais ? :oops:
Avatar de l’utilisateur
Marjorie
rictelik
rictelik
 
Messages: 607
Enregistré le: Ven 30 Sep 2005, 2:43 pm
Localisation: Dakar, Senegala

Messagepar Leo » Sam 15 Avr 2006, 8:04 pm

Marjorie a écrit:A mon avis c'est une lettre qui peut être très douce ou très profonde, selon. Personnellement, avec un mot en -x-, si je suis énervée je pense que je le prononcerais avec force en allant chercher très loin le son dans la gorge, comme dans on peut l'entendre en arabe par exemple.


Oui, moi aussi je ressens le x comme plutôt dur.
C'est peut-être que je le prononce systématiquement
au fond du palais, encore que la proximité d'une voyelle
aigue (i et e) ait tendance à l'adoucir, comme c'est
le cas en allemand et en grec.

Cà signifie quoi en français basique, celui que je connais ? :oops:


Qu'il y a des sons qui ont tendance à acquérir un sens.
Par exemple sweep (balayer, glisser), swap (échanger),
swoop (plonger comme un rapace, attraper au vol),
switch (commuter), swing (tourner, balancer),
sway (balancer), swirl (virevolter), etc. donnent au
son sw une idée de mouvement, en général rapide, et
plus ou moins arqué, voire circulaire.

Ces choses existent dans toutes les langues, et sont
dues en partie à l'onomatopée, en partie à la contagion
du sens des mots. Le Kotava possède peut-être déjà
certains sons spéciaux, tout dépend de quelle manière
il a été développé. Il n'y a pas beaucoup de doc sur
la préhistoire de la langue :(
Avatar de l’utilisateur
Leo
bagalik
bagalik
 
Messages: 315
Enregistré le: Jeu 16 Mar 2006, 11:16 pm
Localisation: Atlantika

Messagepar Marjorie » Sam 15 Avr 2006, 8:14 pm

Va kottel kiavá,

Au fil de la discussion engagée par Staren sur la nécessité d'un nouvelle conjonction "et oppositif", je suis d'accord comme la majorité de ceux qui se sont exprimés pour penser que ce serait un plus utile et qui comblerait un manque, qui même s'il n'est pas flagrant, existe parfois.

Quant à la forme qu'elle devrait avoir, compte tenu des contraintes rappelées par Staren, vex/vexe/vexu m'irait effectivement totalement si n'existait le mot "vexa" (règle) dont le sens est en plus antinomique.

Je n'aurais pas pensé à la sonorité expressive, dans le sens de la remarque émise par Clauchau, mais c'est vrai que (v)ex est a priori assez doux à prononcer.
Par contre, personnellement çà me gène beaucoup de jeter par pertes et profits l'actuelle conjonction vexe qu'on emploie en permanence.

Aussi, je fais une proposition entre tout cela :
une nouvelle conjonction vox/voxe/voxu

1) Elle est disponible et n'entre en conflit avec rien
2) voxe resterait dans l'esprit et la sonorité de vexe
3) vox/voxe/voxu sont certainement sonorement assez fortes, bien davantage me semble t-il que ex ou vex (le -o avec le -x apparemment a plus d'impact)

Voilà l'état de ma réflexion, à cet instant :wink:
Avatar de l’utilisateur
Marjorie
rictelik
rictelik
 
Messages: 607
Enregistré le: Ven 30 Sep 2005, 2:43 pm
Localisation: Dakar, Senegala

Suivante

Retourner vers Evolutions, nouveaux termes / Yona towara isu warzaf trogarn

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron