Taxinomie du Monde du Vivant

Questions et propositions concernant l'évolution et le développement du lexique en Kotava. Création de nouveaux termes, expression de nouveaux domaines, standardisation, etc.

Modérateur: Lundesik

Taxinomie du Monde du Vivant

Messagepar Staren » Jeu 10 Aoû 2006, 7:02 pm

Va kottan kiavá,

Ces derniers temps plusieurs sujets importants, lancés notamment par Marjorie et Sab, se sont intéressés à l'extension du lexique dans le domaine de la botanique. Incidemment, la question de la taxinomie des espèces relevée par Seramikya se pose dans son ensemble.

J'avais volontairement laissé quelque peu dans l'ombre ces questions, estimant qu'elles n'étaient pas primordiales, au moins dans un premier temps, et faute de connaissances satisfaisantes en la matière. Il semble qu'il est désormais temps de fixer des cadres précis qui puissent permettre de canaliser les nécessaires innovations et développements, dont certains ne sont même pas forcément connus en l'état de la science actuelle.

1. Taxinomie actuelle en français
Actuellement, le monde du vivant, tel que le classe la taxinomie moderne se répartit ainsi :

5 règnes :
• Animaux
• Plantes
• Fungi (champignons)
• Protistes (algues)
• Bactéries

Ensuite, chaque règne se subdivise ainsi :
Règne
- Embranchement
-- Classe
--- Ordre
---- Famille
----- Tribu
------ Genre
------- Espèce
-------- Variété

Chaque subdivision est parfois elle-même subdivisée en sous-xxx (voire infr-xxx) et super-xxx.
Chaque rang a reçu un suffixe distinctif permettant de le classifier.
Ajoutons que dans ce domaine botanique et du vivant, il existe une classification internationale, basée sur l'usage de noms latins. Cette classification est désormais universellement reconnue, et donc doit constituer la base de référence, y compris en Kotava.

2. Exemple
Un exemple, dans le règne Animal :
Règne : Animal
- Embranchement : Vertébré
-- Classe : Mammifère
--- Ordre : Primate
---- Famille : Hominidé
----- Tribu : (non défini)
------ Genre : Homo
------- Espèce : Homo sapiens
-------- Variété : Leucoderme

3. Cadre proposé pour le Kotava
A mon sens, il convient évidemment de respecter les principes universellement reconnus et utilisés. Donc :

5 règnes :
• Animaux = dunoleem
• Plantes = paleeem
• Fungi (champignons) = bikueem
• Protistes (algues) = tavoeem
• Bactéries = nogeeem
Seuls les 2 premiers existent à l’heure actuelle. Les 3 autres autres seraient créés.

Il existe pourtant déjà des termes précis potentiels pour chaque règne :
• Animal = sulem
• Plante = ruxa
• Champignon) = nhul
• Algue = vebdi
• Bactérie = nexa
Mais, compte tenu de leur usage actuel et de leur portée pas particulièrement scientifique, je propose de les réserver aux expressions courantes, tandis que la première série servirait elle exclusivement à la désignation scientifique des noms de règne.

Au niveau des subdivisions, valables pour chaque règne, on peut imaginer :
- Monde = tamava
-- Règne = bliind
--- Embranchement = dansok
---- Classe = pula
----- Ordre = veem
------ Famille = yasa
------- Tribu = grelt
-------- Genre = oxi
--------- Espèce = katca
---------- Variété = apt

Quelques remarques :
a) J'ai rajouté tout en haut, au dessus du règne qui est pour l'heure le niveau le plus élevé, une éventuelle supra-division : le Monde. Avec les découvertes à venir, notamment si on trouvait des matières vivantes hors de notre atmosphère, il n'est pas exclu qu'il faille alors créer un super-niveau. On réserve ainsi l'avenir sans obliger à tout remodifier.

b) J'ai distingué les 2 termes qui existaient pour "espèce" : katca, pour espèce au sens strict, tandis que apt serait alors réservé pour le niveau inférieur (variété, et non pas sous-espèce, j'y reviendrai plus loin).

4. Le nommage des espèces et taxons
Deux stratégies sont à la fois parallèles et concurrentes.
A la base, la classification de l'ensemble des espèces avec leur nom latin, servira toujours de référence, ne serait-ce que par pragmatisme et réalisme.
A côté, la traduction des noms d'espèce en Kotava est certes souhaitable, mais il ne faut pas trop se focaliser dessus. D'une part, il y a beaucoup trop d'espèces à décrire et donc autant de mots à inventer (des centaines de milliers, c'est à dire au moins 10 fois le lexique actuel, uniquement pour des termes réservés à des super-spécialistes), et en outre cela n'aurait pas forcément un grand intérêt pratique.

Cela étant, qu'existent des termes spécifiques Kotava pour traduire les principales espèces, celles dont on entend un peu parler, évidemment. Un certain nombre fait bien entendu déjà partie du lexique actuel. D'autres s'ajouteront au fil du temps. Pour les futurs termes, ce sera à des spécialistes de faire des propositions, respectant l'esprit, les sonorités et significations habituels.

5. Suffixes spécifiques
Comme dit plus haut, chaque subdivision dispose d'un suffixe spécifique qui va lui servir pour les nommages des espèces lui appartenant. Dans la classification internationale latine, hormis ceux correspondant aux espèces les plus anciennement classées, ils sont le résultat de choix très arbitraires que bien peu de personnes sont capables de décrypter. Peu importe.
Pour ce qui est du Kotava, je suis partisane d'élargir un principe qui existe déjà (notamment expliqué concernant la traduction des noms d'ordres religieux), à savoir de ne pas générer tout un tas de suffixes spécifiques, mais d'utiliser le principe des mots-classe.

Ce principe, outre le fait d'éviter d'avoir à créer des dizaines de suffixes spécifiques (plus arbitraires les uns que les autres), présente en plus l'avantage énorme de pouvoir être utilisés en apposition y compris avec les termes officiels latins lorsque les mots Kotava équivalents n'existent pas.

Donc, les noms-classe seraient ceux définis pour les subdivisions :
- Monde = tamava
-- Règne = bliind
--- Embranchement = dansok
---- Classe = pula
----- Ordre = veem
------ Famille = yasa
------- Tribu = grelt
-------- Genre = oxi
--------- Espèce = katca
---------- Variété = apt

Ensuite, chaque mot-classe pourrait notamment recevoir le suffixe -olk, désignant un "individu" de cette espèce (pulolk, veemolk, katcolk, etc.)

6. Sous-catégories
Entre les diverses subdivisions de la classification universelle, il existe parfois un certain nombre de strates intermédiaires. Celles-ci utilisent des logiques du genre :
---- Super-classe
---- Classe
---- Sous-classe
---- Infraclasse

----- Superordre
----- Ordre
----- Sous-ordre
----- Infraordre

Pour le Kotava, je propose d'utiliser un astucieux système, basé sur la préposition vey (qui indique un niveau de filiation au-dessus) et son antonyme volvey (filiation inférieure), combiné éventuellement avec la préfixation des numéraux : vey-, tolvey-, barvey-, etc. Donc, ici :
---- Super-classe = veypula
---- Classe = pula
---- Sous-classe = volveypula
---- Infraclasse = tolvolveypula

----- Superordre = volveem
----- Ordre = veem
----- Sous-ordre = volveyveem
----- Infraordre = tolvolveyveem

7. Exemple d'une arborescence
Si on prend comme exemple la classification des pommiers, on a, on aurait :

- Monde [...] = Blisolkeem
-- Règne Plantae = Ruxeem et/ou Plantae bliind(olkeem)
-- Sous-règne Tracheobionta = ?? et/ou Tracheobionta volveybliind(olkeem)
--- Embranchement Magnoliophyta = ?? et/ou Magnoliophyta dansok(olkeem)
---- Classe Magnoliopsida = ?? et/ou Magnoliopsida pula(olkeem)
---- Sous-classe Rosidae = ?? et/ou Rosidae vovleypula(olkeem)
----- Ordre Rosales = ?? et/ou Rosales veem(olkeem)
------ Famille Rosaceae = Raltaal yasa(olkeem) et/ou Rosaceae yasa(olkeem)
------- Genre Malus ou Pommiers = Pruvaal oxi(olkeem) et/ou Malus oxi(olkeem)
-------- Espèce Malus domestica Borkh ou Pommiers domestiques = Kwaf pruvaal katca(olkeem) et/ou Malus domestica Borkh katca(olkeem)

8. Mots-suffixe passe-partout
Au delà des définitions, classifications et mots-classe décrits ci-dessus, je propose de permettre un système de désignation original, permettant à partir d'un nom d'espèce en Kotava (à quelque niveau de subdivision que ce soit) de décliner des sortes d'items génériques, en utilisant les noms de règne en tant que mot-suffixe spécifique vertical pour chacun. A savoir :
• Animaux (dunoleem) --> dunol
• Plantes (paleeem) --> pale
• Fungi (champignons) (bikueem) --> biku
• Protistes (algues) (tavoeem) --> tavo
• Bactéries (nogeeem) --> noge

Si les noms de subdivision (pula, veem, yasa, oxi, katca, etc.) sont transversaux et horizontaux, les mots-suffixes (dunol, pale, biku, tavo, noge) eux sont verticaux, un par règne.
Ainsi, par exemple :
- pruvaalpale = pruvaal oxiolk = Malus oxiolk
- raltaalpale = raltaal yasolk = Rosaceae yasolk
- yiwoldunol = yiwol oxiolk = Gorilla oxiolk
- jidoldunol = jidol veemolk = Primate veemolk

---------------------------------------------------------
Voilà. Ceci est un cadre qui pourrait recevoir potentiellement tous les développements et nouvelles définitions dans ce domaine du monde du vivant. L’avantage fondamental qu’il présente est qu’il peut fonctionner quand bien même toutes les espèces ne sont pas traduites ni mêmes répertoriées et permettant même d’utiliser si besoin leur désignation latine. Peu importe que toutes les cases soient remplies, l’important c’est qu’un cadre suffisamment souple et évolutif soit en place et puisse se compléter au fil du temps.
Va kottel is kottan grewá. Staren.

Kotava, cuisafa Rietunaca isu Siak !
Avatar de l’utilisateur
Staren
redusik
redusik
 
Messages: 226
Enregistré le: Ven 30 Sep 2005, 10:02 am
Localisation: Konlize koe tame

Re: Taxinomie du Monde du Vivant

Messagepar Sab des antipodes » Dim 13 Aoû 2006, 8:34 am

Va abegaf Staren kiavá,

A la suite de votre article, j'ai un peu regardé sur internet ces questions. J'ai l'impression qu'au delà de la classification que vous avez décrite, tous les botanistes ne sont pas d'accord entre eux et que plusieurs autres existent aussi plus ou moins. Alors comment trancher ?

En tous les cas, il semble bien que celle-là corresponde quand même à la tendance majoritaire, au moins au niveau de la vulgarisation. Et c'est cet angle là qui doit, à mon humble avis, toujours primer, en ne perdant pas de vue que le but du Kotava est d'abord de servir de langue de communication entre les peuples.

Staren a écrit:3. Cadre proposé pour le Kotava
A mon sens, il convient évidemment de respecter les principes universellement reconnus et utilisés. Donc :

5 règnes :
• Animaux = dunoleem
• Plantes = paleeem
• Fungi (champignons) = bikueem
• Protistes (algues) = tavoeem
• Bactéries = nogeeem
Seuls les 2 premiers existent à l’heure actuelle. Les 3 autres autres seraient créés.

Il existe pourtant déjà des termes précis potentiels pour chaque règne :
• Animal = sulem
• Plante = ruxa
• Champignon) = nhul
• Algue = vebdi
• Bactérie = nexa
Mais, compte tenu de leur usage actuel et de leur portée pas particulièrement scientifique, je propose de les réserver aux expressions courantes, tandis que la première série servirait elle exclusivement à la désignation scientifique des noms de règne.

Sur ce point particulier, je ne comprends pas bien pourquoi il serait nécessaire de disposer de deux séries de termes. Si vous pouviez me le préciser davantage ?
Avatar de l’utilisateur
Sab des antipodes
rictelik
rictelik
 
Messages: 736
Enregistré le: Ven 30 Sep 2005, 2:55 pm
Localisation: Les Antipodes, denon !

Messagepar Alceste » Lun 14 Aoû 2006, 11:58 am

sab a écrit:Sur ce point particulier, je ne comprends pas bien pourquoi il serait nécessaire de disposer de deux séries de termes.


Cela pourrait se justifier. En français aussi, il existe des termes communs, "vulgaires", et des termes scientifiques, ou savants, qui veulent parfois dire la même chose: fongidés pour champignons, par exemple. Le fait d'utiliser tel ou tel terme indiquerait donc qu'on se place dans un registre commun ou savant.
Avatar de l’utilisateur
Alceste
nobasik
nobasik
 
Messages: 36
Enregistré le: Lun 17 Juil 2006, 4:26 pm

Messagepar Sab des antipodes » Mar 29 Aoû 2006, 11:21 am

Kiavá,

Donc on aurait les cueilleurs de champignons du dimanche (pereaksataf nhulyestasik) et les savants mycologues ou fongidé-spécialisés (bikuopik) ...

Nhulopa : connaissance des champignons, mettons pour la cuisine, histoire de ne pas empoisonner sa belle-mère
#
Bikuopa : science des champignons, uniquement pour les hautes sphères scientifiques, pour lesquelles il y champignon et champignon

:? :? :?

PS. Je ne parle même pas des champignons entre les doigts de pied et la façon de les traiter.
Avatar de l’utilisateur
Sab des antipodes
rictelik
rictelik
 
Messages: 736
Enregistré le: Ven 30 Sep 2005, 2:55 pm
Localisation: Les Antipodes, denon !

Messagepar Staren » Mer 30 Aoû 2006, 7:36 pm

Va Sab gazdakiavá,

Le fait de disposer de deux séries de termes distincts permet effectivement, comme le souligne Alceste, de savoir dans quel registre on est : registre courant / registre scientifique.
Autant l'emploi des termes du registre scientifique seront rgigoureux et précis, autant ceux du registre commun peuvent être plus libres et éventuellement dériver au point de vue sémantique. En outre, si de nouvelles classifications devaient apparaître dans le futur, il serait ainsi plus facile de les intégrer, dans la mesure où l'incidence sur le lexique commun serait bien plus limité.
Va kottel is kottan grewá. Staren.

Kotava, cuisafa Rietunaca isu Siak !
Avatar de l’utilisateur
Staren
redusik
redusik
 
Messages: 226
Enregistré le: Ven 30 Sep 2005, 10:02 am
Localisation: Konlize koe tame

Messagepar Kotavafamik » Dim 03 Sep 2006, 12:50 am

Va Staren sielkiavá

Je vois que tu as repris les quelques remarques que je t'avais émises. Personnellement tout ça me plait bien. On pourra ainsi cadrer toutes les évolutions futures notamment dans ce domaine de la botanique.

Je ne sais pas, par contre, si la taxinomie détaillée des espèces animales serait si évidente malgré ce cadre. Enfin, cela se fera au fil du temps selon les besoins. :D
Avatar de l’utilisateur
Kotavafamik
bagalik
bagalik
 
Messages: 362
Enregistré le: Ven 30 Sep 2005, 2:32 pm
Localisation: France

Messagepar Seramikya » Mer 07 Mar 2007, 1:35 pm

Ce point a fait l'objet de la résolution V-2007-22, avec adoption de nomenclature et liste, par le Comité Linguistique du 03/03/2007.

Voir ici le compte-rendu officiel sur le site.
Avatar de l’utilisateur
Seramikya
rictelik
rictelik
 
Messages: 612
Enregistré le: Ven 30 Sep 2005, 2:49 pm
Localisation: Région Parisienne. France


Retourner vers Evolutions, nouveaux termes / Yona towara isu warzaf trogarn

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron