Les verbes d'action alternante (Tugoatesas gray)

Questions et propositions concernant l'évolution et le développement du lexique en Kotava. Création de nouveaux termes, expression de nouveaux domaines, standardisation, etc.

Modérateur: Lundesik

Messagepar Bcordelier » Mer 18 Mar 2009, 1:38 am

michel13 a écrit:Quelque part, elle me semble équivalente à celle du couple tu-/gri- pour les adjectifs. Aussi, ne serait-il pas plus judicieux d'en étendre la portée plutôt que de spécialiser une nouvelle paire ?

Oui et non. En tant que sens, il me semble aussi, mais nous ne devons pas oublier que le Kotava opère une distinction fondamentale entre les affixes de substantifs, de verbes et d'adjectifs, en dehors des affixes totaux.

Tu- et gri- sont des préfixes s'appliquant exclusivement sur des radicaux adjectifs. Alors qu'ici run- et art- seraient des préfixes verbalisateurs de substantifs.

Si les deux rôles étaient rendus par les mêmes préfixes on risquerait je pense des confusions. Par exemple :
tie = gaz
==> tief = gazeux ==> tutieá = rendre gazeux, gazéifier, transformer en gaz
==> runtié = allumer le gaz
Avatar de l’utilisateur
Bcordelier
bagalik
bagalik
 
Messages: 388
Enregistré le: Mar 04 Oct 2005, 9:43 pm
Localisation: Bretagne profonde

Messagepar L'enthousiaste » Lun 23 Mar 2009, 1:09 am

Totalement d'accord sur la frontière et l'interprétation entre d'un côté tu- et gri- préfixes verbalisateurs d'adjectifs et de l'autre run- et art- sur base substantive.
Avatar de l’utilisateur
L'enthousiaste
bagalapik
bagalapik
 
Messages: 440
Enregistré le: Ven 30 Sep 2005, 3:02 pm
Localisation: Taltefa Canada

Messagepar michel13 » Lun 23 Mar 2009, 1:14 am

J'ai bien noté les explications, logiques.

J'en profite pour une question complémentaire. Run- et art- sont à la base des prépositions locatives, comme ko- et div-. Existe t-il quelque part un récapitulatif du sens que prennent les prépositions locatives lorsqu'elles servent à former des verbes ? Parce que dans le dictionnaire on trouve des paquets de verbes avec anam-, wal-, kal-, mal-, etc.
Avatar de l’utilisateur
michel13
nobasik
nobasik
 
Messages: 94
Enregistré le: Mer 19 Oct 2005, 12:18 am
Localisation: Marseille

Messagepar Sab des antipodes » Jeu 26 Mar 2009, 7:48 am

Je ne crois pas qu'il existe un récapitulatif, c'est vrai que cela ne serait peut être pas inutile. D'un autre côté, ces autres "préfixes-prépositions" ne sont pas libres lexicalement et on ne peut pas, théoriquement, créer librement avec comme avec ko-/div-.
Avatar de l’utilisateur
Sab des antipodes
rictelik
rictelik
 
Messages: 736
Enregistré le: Ven 30 Sep 2005, 2:55 pm
Localisation: Les Antipodes, denon !

Messagepar michel13 » Mer 01 Avr 2009, 9:24 pm

Ce qui revient à dire qu'il existe deux sortes de préfixes : les préfixes "officiels" repertoriés dans la grammaire et aux règles morphologiques décrites et ceux "non officiels" de nature lexicologique figée ?
Avatar de l’utilisateur
michel13
nobasik
nobasik
 
Messages: 94
Enregistré le: Mer 19 Oct 2005, 12:18 am
Localisation: Marseille

Messagepar Seramikya » Mer 08 Avr 2009, 8:48 pm

Kiavá

Ce point a fait l'objet de la résolution V-2009-02, avec adoption, par le Comité Linguistique du 05/04/2009.

Voir ici le compte-rendu officiel sur le site.
Avatar de l’utilisateur
Seramikya
rictelik
rictelik
 
Messages: 612
Enregistré le: Ven 30 Sep 2005, 2:49 pm
Localisation: Région Parisienne. France

Messagepar Tawaf » Jeu 30 Avr 2009, 2:26 am

Kiava, jin tí warzaf.
Jin lasuravé va Kotava vexe bancoba tir figafa. Kalil da kotova tir drikava vexe me rotí setiké va ravlem. jin tí kinokaf.


Enfin des préfixes qui "parlent"

"Run-" vient évidemment de l'anglo-informatique "run" démarer un programme.
Quand à "Art-", c'est l'abréviation du français "Arrêt"
Tawaf
kosmasik
kosmasik
 
Messages: 25
Enregistré le: Mer 29 Avr 2009, 3:38 pm
Localisation: France, province du Monde

Messagepar Sab des antipodes » Jeu 30 Avr 2009, 12:09 pm

Va mana kavanara al askiyí. Kas Staren mejilon zo co-kodororayar ?
Omavon, abdi abduosta, sin tid yaz. Vexe "run" yaz reduyun male englavaf "run" ravlem, va int robibet. Kevoke, icde "art" yaz male "arrêt" ravlem, me folí. "Art" ravlem taneon tir art (bouche). Ostik tir tana riapafa milyoltaca ke Kotava.
:|

Je n'avais jamais fait un tel rapprochement. Staren aurait-elle été inconsciemment influencée ?
A la base, avant d'être des préfixes, ce sont des prépositions. Mais run créé sur le "run" anglais, on peut se poser la question. Par contre, pour art sur "arrêt", là je ne crois pas. Art, c'est d'abord la bouche, c'est d'ailleurs l'un des très rares homonymes du Kotava.
Avatar de l’utilisateur
Sab des antipodes
rictelik
rictelik
 
Messages: 736
Enregistré le: Ven 30 Sep 2005, 2:55 pm
Localisation: Les Antipodes, denon !

Messagepar Tawaf » Jeu 30 Avr 2009, 6:54 pm

Viele kin buder va plawapima, kin va banchoba artlar

quand on ferme un robinet, on le "bouche"
Tawaf
kosmasik
kosmasik
 
Messages: 25
Enregistré le: Mer 29 Avr 2009, 3:38 pm
Localisation: France, province du Monde

Précédente

Retourner vers Evolutions, nouveaux termes / Yona towara isu warzaf trogarn

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron